Guide et Techniques de masturbation féminine

Mon Guide et mes Techniques de masturbation féminine

Les TECHNIQUES – Comment se masturber ou comment masturber une femme?

Détail important, toujours être très lubrifiée ! (pour éviter les lésions)

  • avec la salive,
  • ses sécrétions vaginales
  • ou du lubrifiant adapté pour éviter les irritations et dans le domaine pas facile de faire son choix. Regardez bien la composition comme pour une crème normale

La masturbation  féminine – SEULE

Voilà comment je me masturbe :

je suis plutôt la fée des doigts allongée sur le dos dans mon lit. J’aime bien au matin quand je suis embrumée me caresser lentement. J’aime l’art de la géométrie autour de mon clitoris. Jambes repliées, j’attends que mon désir se déploie. Ce qui ne tarde pas après deux ou trois accélérations sur mon capuchon. C’est une journée qui démarre bien!

Autre cas,
Pour excité mon mari, j’aime m’assoire le soir dans le fauteuil devant le lit. Quand il est couché et j’écarte lentement les jambes pour découvrir mon sexe. Lentement je déplace mes grandes lèvres pour laisser places aux petites que je caresse très délicatement sans le perdre des yeux. Quand je sens que j’ai toute son attention, je commence à faire de grands cercles sur ma vulve et me concentre de plus en plus sur mon clitoris. Je monte et descends.

La masturbation  féminine sur le dos

Position allongée ou assise.
Vous êtes sur le dos et stimulez votre clitoris avec les doigts, de haut en bas ou de gauche à droite ou en tournant . Ecartez bien les lèvres (grandes et petites) pour découvrir votre clitoris, situé à l’avant. Commencez à la caresser avec votre index

Certaines accélèrent, d’autres ralentissent à vous de sentir ce qui est le mieux jusqu’à l’orgasme

Surtout, on ne s’arrête pas, on ne perd pas le rythme sinon il faut tout recommencer !! A moins que ce soit pour faire durer le plaisir.

La masturbation  féminine sur sur le ventre

Technique que vous pourrez retrouver dans le livre « OSEZ LA MASTURBATION »
Vous vous masturbez sur le ventre, toujours directement avec les doigts sur son clitoris. La main est coincée entre le lit et le pubis; seuls les doigts peuvent le caresser.

L’intérêt de cette méthode est que l’écrasement avec vos hanches apporte une pression supplémentaire sur le clitoris.
Autre avantage, tout votre corps se caresse sur le matelas ainsi plusieurs zones érogènes sont stimulés (seins jambes, visage) « une caresse généralisée », selon l’auteur.

La masturbation  féminine avec un objet doux

Pour celles qui ne veulent pas mettre les doigts
Le clitoris est stimulé avec un objet doux type bout de couette, traversin, peluche pour les plus jeunes, coin de drap roulé en boule…

Cette stimulation est indirecte puisque dans ce cas, on ne touche pas son clitoris, mais le capuchon et les grandes lèvres.

Vous vous frottez sur la vulve avec l’objet en utilisant les mouvements de votre bassin.

La masturbation  féminine pour les sportives en serrant les cuisses

Ici, ce ne sont pas les mains qui sont utilisées mais simplement les adducteurs, en serrant puis desserrant les cuisses.

Mon mari m’a expliqué, qu’au début du 20e siècle , les couturières, dans les ateliers de confection, avaient plusieurs orgasme dans la journée, grâce ou à cause, du geste répétitif pour actionner la pédale de la machine à coudre. Le frottement de leurs deux cuisses pour cette action, finissait par leur offrir un orgasme.

La masturbation  féminine avec de l’eau

pour celles qui aiment la technique !
La masturbation avec de l’eau permet de stimuler directement le clitoris, sans effort, grâce à la pression du pommeau de douche. Eh oui, vivent les douches « balnéo » avec de multiples jets !!

Cette sensation reste proche des vibrations que procure un vibromasseur.
Personnellement, je n’ai pas essayé, je ne saurais certifier!

La masturbation  féminine sur avec sextoys avec ou sans pénétration

pour les paresseuses et les pressées
Peu importe la position à vrai dire, assise, allongée ou accroupie, l’utilisation du sextoy est d’une simplicité extrême et d’une efficacité redoutable ! C’est le jack pot en 3 min chrono.

Le Womanizer reste mon préféré mais il existe une quantité impressionnante de jouets dédiés à cet usage de la marque Womanizer.

120px-AttentionAttention, je vous l’ai déjà dit on devient vite accro. Quelque soit la raison ou la méthode le risque est réel.

Illustration pour les plus âgées comme moi une série « SEX & the CITY »

Mon Guide et mes Techniques de masturbation féminine

La masturbation féminine – A DEUX!

La masturbation  féminine à deux : la position de l’Andromaque

Position où la femme est assise ou accroupie sur son partenaire. Cette position a bien des avantages pendant l’amour puisqu’elle vous permet de garder le contrôle.

C’est vous qui choisissez l’angle.
Vous pouvez stimuler votre point G
et décider de la profondeur de la pénétration.
Vous régulez le rythme.

Surtout, vous pouvez vous caresser en même temps clitoris ou laisser votre partenaire le faire. Si ce n’est pas le cas, il a toujours les mains libres pour stimuler d’autres zones érogènes !!

La masturbation  féminine à deux : la position de La levrette

Pour la masturbation, l’homme a libre accès à votre clitoris ou vous, main appuyée sur le mur ou sur le lit si votre partenaire n’est pas trop brusque. C’est même souhaitable qu’il soit tendre car l’angle permet une pénétration en profondeur et pourrait vous blesser. N’hésitez pas  à communiquer.

La masturbation  féminine à deux : la position en cuillère

Vous êtes tous les deux allongés sur le même côté, comme des petites cuillères. Votre homme, collé contre votre dos. Il vous pénètre. Libre accès à votre clitoris à vous de choisir qui stimule. C’est ni plus ni moins qu’une variante de la levrette pour les fainéants. Position idéale pour les femmes enceintes et les timides qui n’aiment être regardées pendant qu’elles jouissent

Conclusion : ma position préférée?!

est celle que je vous ai mise en photo mais avec variante debout attention votre conjoint doit être à l’écoute de votre montée en plaisir.
J’aime cette position parce que j’entends son souffle. Ses accélération m’aide à monter plus facilement.
Comme il a les mains libres, il peut à sa guise provoquer mes tétons.Ce qui chez moi à le don de me déconnecter de la réalité! Je peux complètement m’abandonner au plaisir.
J’ai souvent les jambes qui faiblissent si les préliminaires ce sont éternisés. Mon orgasme dans ce cas est très intense. Mon mari me soutient et me retourne sur le lit pour une redescente en douceur.

Soyez gourmande, n’hésitez pas à vous MASTURBER,  amusez vous seule ou à deux mais surtout de boudez pas se plaisir!

Annah.