WOMANIZER 500 – Test, Avis et impressions !

WOMANIZER 500 – Test, Avis et impressions
WOMANIZER 500 – Test, Avis et impressions

Mon test du Womanizer 500

Le Womanizer 500 développeur de plaisir

Beaucoup de femmes se posent les questions suivantes :

  1. Qu’est-ce que c’est l’orgasme ?
  2. Est-ce que j’ai déjà eu un orgasme ?

Ça paraît bête comme question. Pourtant, si la femme ne l’a pas vraiment vécu intégré dans son corps, un doute subsiste. Elle ne sait pas trop ! Elle a cette impression de bien être et pense à tort qu’elle ne pourra obtenir mieux. Cela ne lui manque pas puisqu’elle ne sait pas à quoi s’attendre.

Je vous parle de ça parce qu’avec le Womanizer 500, les orgasmes sont identifiables.

Le Womanizer 500 développeur de plaisir féminin

Ce n’est pas juste, un petit pincement imperceptible de la vulve, une faible contraction du périnée, une petite pulsation dans le gland. Non, c’est tout votre corps qui va se tordre et là plus besoin de séances d’abdos.

  • Vos fesses vont se contracter et vouloir s’enfoncer dans le matelas,
  • vos jambes vont se tordre et parfois vous aurez envie de rentrer les genoux vers l’intérieur
  • après être passée en bascule arrière, c’est au tour de la bascule avant
    comme si tout votre sexe voulait se hisser en pointe
  • votre corps va se voiler de sueur.
  • Vous allez avoir chaud, très chaud et sans bouger.
  • Votre respiration va s’accélérer, se saccader.
  • votre vulve va se lubrifier, dégouliner parfois
  • vous ressentirez des pulsations dans les grandes lèvres
  • une sensation de brûlure sur la vulve
  • Le clitoris va se gonfler
  • Un déchirement puis l’explosion comme si le sang vous inondait

Plus vous serez tendue comme un arc et plus la délivrance sera bonne!

Que se passe-t-il après ?

La limite, c’est à vous de la poser suivant ce que vous souhaitez obtenir de votre corps ou l’image qui vous paraît acceptable pour une femme.

Ben oui quoi, vous l’avez peut être oublié, mais monsieur est toujours installé en face de vous.

Je ne vous dis pas l’état dans lequel il se trouve après vous avoir observé.

Vous allez vous lâcher, c’est quasi inévitable, bande de petites coquines !

 

Ma petite revanche pour faire bisquer mon homme, histoire aussi de le faire monter en pression, je le lui passe sous le nez. Je lui verbaliser aussi tout le plaisir que mon WOMANIZER va me procurer voire à prendre mon pied devant lui. C’est important de jouer les chipies.

Mon test du Womanizer 500

Et puis, si le jouet est équipé d’une lumière, c’est bien pour l’allumer lui, à moins de me rouler en boule vers l’avant, je n’y vois pas une autre utilité. Je sais où il se trouve moi, mon clitoris !

Attention il n’y a pas que l’embout qui projette une lumière rouge son coquille silicone s’éclaire aussi!

Sa particularité de succions impose une maîtrise et un bon angle. Il ne peut ressentir les sensations à notre place alors la seule chose que je ne partage pas avec lui, c’est mon jouet, nah !

J’ai beaucoup pesté sur la version du Womanizer 100 essentiellement à cause de sa rapidité d’exécution dans le déploiement du plaisir. Au point de se laisser surprendre avant d’avoir construit et profiter d’une rêverie érotique. Sitôt posé, on se trouvait balayé par l’orgasme. Damned! Même plus le temps de s’appesantir, se caresser, se cambrer, sentir sa respiration s’accélérer et finir en bonne sprinteuse, essoufflée et trempée de sueur.

Mon test du Womanizer 500 - coffret

Et je ne vous parle pas de son autre inconvénient, majeur…. le bruit, une vraie tondeuse. Le WOMANIZER 500 quand à lui est conçu pour une utilisation en toute discrétion puisqu’il ne déploie que 42Db, c’est moins que le plus silencieux de vos mixers ou votre épilateur !

Bien positionné en mode sucion sur le clitoris et vous n’entendrez presque rien !

Vous l’aurez compris, tout ces petits désagréments sont de l’histoire ancienne, même si depuis un an, je m’étais bien accoutumée à ses petites imperfections et avais trouvé des parades.

Etrangement contre toute attente, c’est lui, de tous les toys en ma possession qui m’avait finalement apporté le plus de satisfaction.

Voir le Womanizer 500!

Womanizer 500 : comment se développe le plaisir ?

Maintenant, passons à la partie qui vous intéresse et où j’ai mon utilité !

Et là, que nénie pour trouver une ligne dans le manuel d’utilisation, de plus en plus succinct.

C’est bien joli de prendre du plaisir, mais ce qui est intéressant, c’est de comprendre ce qui se passe vraiment avec ce type de jouet qui révolutionne la stimulation des zones érogènes.

Et surtout ce que vous pourrez être amené à comprendre sur votre plaisir clitoridien.

Womanizer 500 comment se développe le plaisir - 2

Il est question d’aspiration et non de frottement comme habituellement. Ça s’appelle la technologie « pleasure Air »

Womanizer 500 - technologie pleasure Air

Aucun contact direct avec votre bouton de rose, la dépression d’air dans l’embout va provoquer le gonflement de votre clitoris, mais pas que… ce sont toutes les zones profondes de la racine du clitoris qui vont se gorger de sang et provoquer la lubrification de la vulve. C’est une lente montée des profondeurs jusqu’à sa pointe. C’est toute votre fleur qui va s’épanouir et s’éclore.

Rien à voir avec les pompes aspirantes qui capte et tire par pression, là ce sont les ondes qui vont propager la chaleur dans le bras et la racine du clitoris et ainsi provoquer le gonflement de toute la partie immergé et rendre la cavité vaginale beaucoup plus sensible.

C’est tout votre sexe qui va s’exciter ou s’embraser.

Il vous sera possible de sentir les pulsations internes et externes tout ça ne sera pas gommé et remplacé par l’irritation que provoque habituellement les masturbateurs de contacts.

Vous allez avoir le loisir d’identifier les ramifications, nombreuses, du clitoris.

L’orgasme qui va suivre est tellement intense qu’il vous balaiera, vous serez essoufflé, sur un petit nuage et la redescente se fera trèeeeeeeeeees lentement.

Womanizer 500 : points positifs… et négatifs!

Womanizer 500 points positifs... et négatifs!

Imaginez mes impressions après les premiers essais de la nouvelle version, le Womanizer 500 : Bienvenu mon saint Graal, au design haut de gamme !

Les points améliorés :

  1. un embout en silicone médical (hypoallergénique) de taille XL pour les femmes munies d’un clitoris plus grand et/ou plus large ! Oui, nous n’avons pas toute, un berlingot caché presque invisible sous le capuchon.
  2. Autre amélioration, même si je ne me suis pas sentie gênée. Encore plus facile d’accès, les commandes de variations . Elles ne sont plus collées à votre mont de vénus, mais sur le Womanizer 500 elles sont sur le dessus, si bien qu’avec l’autre main, vous avez tout le loisir de vous amuser à monter ou descendre l’intensité.Pour encore plus de choix, le fabricant à rajouter 3 nouvelles intensités, ce qui nous porte à 8 niveaux, le plaisir à vivre.
    Enfin, à vrai dire ce n’est pas si utile, car on a toujours sa petite préférence !
    Numéro 2 ou 3 puis en toute fin selon le temps un petit coup de puls en 6ème ou 7ème position et le tour est joué. Toutefois, je salue l’initiative qui vous permettra de faire votre choix et varier vos plaisirs
  3. Le système de recharge avec le choix soit d’une prise standard ou d’un port USB et pour pouvoir garder ce petit bijou long…. temps le fabriquant a augmenté sa solidité avec une batterie en Lithium
  4. Et pour finir, une meilleure prise en main grâce à sa forme « galet ». Il s’adapte parfaitement à la main quand elle est en position de griffe. Ceci dit dans l’action, on le tient ,enfin moi je ne présumer des autres coquines, en pince, entre le pouce et le l’index.

Quelques chiquettes de reproches :

Mais tout ça, c’est vraiment pour pinailler.
Ainsi, on pourra encore voir, se créer une nouvelle version.

  1. Bien qu’il est résistant aux coulées (éclaboussures ou jaser) de la zone tempérée, il n’est toujours pas étanche, pas moyen de prendre un bain avec !
  2. c’est éphémère, mais désagréable, le bouton en cristal Swarovski, taillé en pointe, est quelque peu douloureux, si vous appuyez trop fort à l’allumage
  3. L’emballage de protection
    La version Womanizer 100 était fournie avec  un boîtier semi-rigide pour sa conservation certainement, mais je  l’appréciais surtout pour les voyages. Discret dans le vanity ou dans un sac à main. Il pouvait passer pour un boîtier à lunettes. La nouvelle version Womanizer 500 est enveloppé dans une pochette en satin noir. Sans doute pour des questions de place ou de coût de fabrication.

Voilà, pour l’aspect purement technique et mécanique du jouet.

Voir les Avis d'autres femmes!

 

Womanizer 500 - Mon test personnel

Womanizer 500 : mon avis et mes impressions personnelles!

Il m’est arrivé de ressentir des spasmes situés sur le bas du dos, similaires aux contractions au moment de la délivrance (accouchement).
J’ai eu une étourdissement en me relevant un peu trop vite. Surtout, j’avais fait durer le plaisir et retarder l’explosion tellement de fois, que j’ai fini par me déshydrater. Quel dur métier !  Voilà ce que s’est d’abuser des bonnes choses.

Atteindre le pic du midi !

J’ai oublié de vous dire comme la zone n’est pas sensible (dans le sens péjoratif, pas touche ou je t’en colle une), le clitoris dur.  Vous pourrez après ce 1er orgasme, laisser le Womanizer 500 en position et c’est même souhaitable, pour plusieurs raisons :

  • Faire durer le plaisir

Une fois le pic obtenu, on a tendance à se retirer, à mon goût, un peu trop vite. Le spasme est là vous explosez et plus rien. Alors que si vous laissez positionner le jouet, vous allez accompagner l’orgasme. Vous allez ressentir davantage les pulsations. L’image que j’ai , c’est un doigt qui frappe à la porte, toc, toc, toc, toc. C’est un moment très sensible, mais d’une intensité rare.

  • Tenter le quitte ou double

Privilégiez une intensité plus faible ou alors décalez un peu le jouet vers le capuchon et c’est reparti pour une nouvelle montée orgasmique. Vient l’enchaînement d’orgasmes 2- 3 – 4 etc….. Jusqu’à plus soif ! Ce qui est amusant à ce stade, c’est la rapidité. Vous pensiez être comblée, laminée et puis non. Vous êtes restée haut perchée, la mécanique sexuelle de la femme n’a pas comme chez l’homme la phase réfractaire. Une fois en haut, un petit rien et c’est reparti pour l’ascension, mais en finissant à chaque une marche plus haute. Donc, techniquement, plus vous cumulerez les orgasmes et plus ils seront intenses. C’est beau d’être une femme !

Womanizer 500 : conclusion

Quelque soit le forum où vous irez, les femmes sont dithyrambiques et unanimes et vous retrouverez les mêmes adjectifs : fabuleux, incroyable mémorable, bluffant, intense, du jamais vu, encore.

Le Womanizer 500 est une douce bête à orgasme ! Il est bien au-dessus de tous les jouets actuellement présents sur le marché.

Et c’est pour une fois un jouet destiné à tous les types de femmes.

Il vaut son pesant d’or et son prix élevé se fera vite oublier.

A mon avis, vous le valez bien! Si vous ne deviez posséder qu’un jouet, ne voudriez-vous pas détenir la Rolls ? ( Plutôt que d’accumuler 10 canards en plastiques ou divers toys peu satisfaisants)

Sa performance et sa qualité sont indéniables !

Les femmes n’ont pas fini de faire entendre leur chant et d’exprimer leur plaisir.

N’hésitez à revenir poster vos impressions sous l’article pour aider les quelques indécises.

D’ici là, n’oubliez pas que la sexualité est un jeu où le couple sort gagnant !

 

Annah.

Voir le Womanizer 500!

 

Leave a comment

Your email address will not be published.


*